Hair, la comédie musicale

Publié le par génération hippie

Le 17 Octobre 1967, se tient à New-York la première représentation de la comédie musicale  "Hair", une comédie contestataire et libertaire. Le spectacle est un manifeste pour la libération sexuelle et la paix au Vietnam. Repris et adapté dans toutes les capitales du monde occidental, "Hair" propulse le mouvement hippie et diffuse la contre culture américaine dans les quatre coins de la planète.

Cette comédie  a été écrite par  James Rado et Geronne Ragni (américains) et mis en musique par Galt MacDermot (canadien). Elle eut beaucoups de mal à trouver un producteur.

S'inscrivant dans l'apogée du mouvement hippie, "Hair" est le spectacle emblématique de cette période de révolte tant aux Etats-Unis que dans le monde entier.Il s'exporte sur les scènes de Londres et Berlin (1968) avant de toucher la France, encore toute remuée par les évènements de Mai 68 et Sydney (en 1969).

Malgré le fait d'être enracinée dans son temps, l'oeuvre à donné naissance à plusieurs adaptations qui replacent régulièrement la question de la révolte à l'ordre du jour.

L'histoire :
Hair raconte l'histoire d'une "tribu", un groupe de hippies aux cheveux longs politiquement actifs : "Age of Aquarius" (l'ère du Verseau). Ils vivent une vie de bohème dans New York City et se battent contre la conscription pour la guerre du Vietnam. Claude, son bon ami Berger, leur colocataire Sheila et leurs amis luttent pour équilibrer leurs jeunes vies, l'amour, la révolution sexuelle, leur rébellion contre la guerre, leurs parents conservateurs et la société. Finalement, Claude doit choisir s'il résiste a la conscription comme ses amis l'ont fait, ou s'il compromet ses principes pacifistes et part risquer sa vie en servant au Vietnam.
(source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hair_%28com%C3%A9die_musicale%29 )

Musiques :
Les chansons les plus connues de Hair sont Aquarius et Good Morning Starshine ainsi que Let The Sunshine In (reprises comme toutes les autres dans le film de 1979). 

Aquarius

Good Morning Starshine

Let The Sunshine In



Publié dans culture : son art

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article