du non-art, et pourtant de grands artistes musiciens : Jonh Lennon, Bob Dylan et Jimi Hendrix

Publié le par génération hippie

a) JOhn-LennOn :

john-lennon.jpgL'une des personnalités de la génération hippie à  ne pas oublier est sans aucun doute John Lennon. De son vrai nom John Winston Ono Lennon, fils d' Alfred Lennon et de Julia Stanley, John Lennon est né le 9 Octobre 1940 à Liverpool, en Angleterre.
John Lennon éatit auteur, compositeur, interprète,  chanteur, guitariste et pianiste britannique, et fondateur du groupe The Beattles (1957-1970).
Suite à l'accident de sa mère, renverséé par un policier ivre, le 15 Juillet  1958, John Lennon se fera appeler Teddy Boy, portera une veste en cuir, deviendra le rebel local connu à travers tout Liverpool, mais cependant peu recommable et écrira plusieurs chansons sur cette tragédie où il exprimera toute sa tristesse comme Julia (1968) et Mother (1970).
Le 6 Juillet 1957, Lennon rencontre paul McCartney. Ensemble, ils écrivent des chansons par dizaines. La Beattlmania est lancée en Juin 1962 et deviendrons "plus populaires que  Jésus désormais". S'en suivront les derniers concerts des Beattles.
John Lennon tournera aussi How i won the war avec un sens de l'ironie  et un non-sens qui feront fureur et compose un de ses  grands titres Strawberry fields forever.

Durant l'apogée de la beattlmania, Lennon plonge dans le psychédélisme avec les drogues et sonorités complexes. Il va longtemps  chercher la paix intérieure, et après avoir suivi les preceptes d'un gourou en Inde, il se tournera vers une artiste d'avant-garde japonnaise qu'il rencontre lors d'une exposition d'art, Yoko Ono (celle-ci qui deviendra sa seconde épouse).
En 1970, suite à de lourdes tensions au sein du groupe des Beatles, John Lennon entame sa carrière solo, mais la musique n'est pas sa principale préoccupation et il se consacrera à sa famille. Il jouera sur les différences et adoptera des styles différents : véritable hippie, militant pacifiste, rocker, adepte de la méditation et bien d'autres encore... 

Le 9 octobre 1975 naît son fils et celui de Ono : Sean. John se retire de la vie publique dans le but d'élever son fils, dans le calme et loin des médias. Il est de retour en 1980, année de la sortie d'un nouvel album, mais également année de sa mort. Alors qu'il rentrait à son hôtel à New-York, le 8 décembre, il se fait accoster par un fan sur le pas de la porte, qui lui demande un autographe, profitant du rapprochement pour lui tirer plusieurs balles dans le ventre. Lennon titube jusqu'à l'intérieur, avant de dire "je me suis fait descendre" et de s'effondrer, mort. Il n'avait pas quarante ans.

b) Bob Dylan :

250px-Joan_Baez_Bob_Dylan_crop.jpgMusicen américain, né le 21 mai 1941, il a su faire évoluer son style au cours de sa vie, passant du rock et du folk au country et au blues, c'est une figure majeure des idoles chez les hippies, et depuis plus de cinquante ans de nombreuses autres personnes.

Depuis ses débuts dans les années 60, il a par ses nombreuses compositions, ses recherches de genres nouveaux, changé la face de la musique moderne, se voyant régulièrement réclamé l'influence de ses œuvres par de nombreux artistyes, divers et variés, tels David Bowie, Elvis Presley, The Beatles, Jimi Hendrix ou encore les Guns N' Roses.

Un style complexe, varié et en évolution permanente , il se prêta notamment au rock agressif, ainsi qu'au jazz et aux ballades. A tendance socialiste et par ses approches culturelles sensibles de l'époque, il fit grandement évoluer l'image de la musique populaire et notamment en Europe. C'est aujourd'hui encore une légende tant en Amérique qu'en Europe, de la musique rock, jazz et populaire, il a sut s'inscrire dans la liste de artistes qui ont marqué le monde et surtout dans les années de son apogée, de 1960 à 1970, les années pop et psyché des hippies.

c) Jimi HΣndrix :
jimi-hendrix.jpg












De son vrai nom James Allen Hendrix, il nait à Seattle le 27 novembre 1942, et deviendra rapidement un enfant passionné de blues et de rock, nourrissant beaucoup d'admiration pour Elvis Presley et Chuck Berry. C'est après des débuts peu glorieux dans l'armée (il s'y est cassé la clavicule) qu'il rencontrera son futur meilleur ami : Billy Cox, avec qui il fondera son premier groupe "King Casuals". C'est après son retour dans sa ville natale, en 1963, suivi des échecs répétitifs avec notamment Tina Turner et Percy Sledge, qu'il monte le groupe qui signera son premier véritable succès ("Jimmy James and Blueflames"), et qui lui ouvre les portes de l'Europe, lui faisant notamment découvrir Londres où il séjournera souvent. Suite des succès de plus en plus importants en Europe, Jimi et son groupe repartent pour les Etats-Unis, où leur style unique et retentissant envoute les foules, et c'est au festival de Monterey en 1967 qu'il est révélé comme un artiste grandiose et véritable. Mais la drogue est déjà présente dans la vie d'Hendrix, et de ce fait rajouté à plusieurs mésententes, le groupe se dissout, et notre célèbre guitariste repart pour l'Angleterre, vers Cox. Ils forment tous les deux, accompagnés du batteur Buddy Miles, un nouveau groupe, et partent pour Woodstock. C'est le festival qui gravera Hendrix dans les mémoires, et pour cause, son interprétation incroyable et torturée de l'hymne américain, en écho avec les évenements du Vietnam, signera l'un des moments les plus fabuleux du festival, peut-être même l'un des derniers grands moments du guitariste... En effet, après plusieurs tournées épouvantables et des albums à faible succès, il est retrouvé mort au matin du 18 septembre 1970, dans un hôtel de Londres, à seulement 27 ans.

Publié dans culture : son art

Commenter cet article

voyance gratuite en ligne par mail 18/04/2017 13:06

Vraiment très intéressant. Bonne continuation à vous !

voyance gratuite en ligne 03/11/2015 15:24

Merci beaucoup pour tout ce que tu partages... Ton site est rempli de bonnes idées!
Bonne continuation, et encore merci!