cinéma : influence dans de nombreuses réalisations contemporaines au mouvement

Publié le par génération hippie

- le célèbre dessin animé Alice au pays des merveilles : le psychédélisme sous forme de dessin animé
Le film, un des premiers long-métrage de Disney, est produit en 1951 mais n'a à cette époque aucun succès. Trop absurde. C'est dans les années 1960 que le film connaît un véritable succès chez les étudiants qui se placent en contradiction avec la société, mais surtout avec le censé, la réalité pure. L'absurde les attire, les séduit et le chef d'oeuvre rejeté 10 ans plus tôt devient leur symbole. Le film avait une dimension absurde, les hippies lui ont donné une dimension psychédélique. Mais la production Disney refuse de laisser la réécriture du livre de Lewis Caroll devenir l'emblème hippie et empêche toute circulation du film. Ce n'est qu'en 1974 que le film sera remis en libre-circulation, après la mort du mouvement, avec une affiche psychédélique cette fois. A partir de là, c'est l'un des plus gros succès commercial de Disney.
Le plus célèbre hommage hippie au dessin-animé est le clip de White Rabbit de Jefferson Airplane qui reprend les images clés du film et montre toute la portée psychédélique qu'elle contient.

- Easy Rider : le long-métrage réalisé par des hipppies pour des hippies


- Les films "live" des plus grands festivals du mouvement :
Woodstock
île de Wight
Alamont
...

- Alice's Restaurant d'Arthur Penn (USA, 1969) ou l'histoire d'une communauté

synopsis : Membre d'une communauté hippie, Alice ouvre un restaurant et reçoit ses amis. Parmi eux, le chanteur Arlo Guthrie. Mais au cours de la soirée, la police fait irruption et tout le monde se disperse. Arlo part pour l'armée et revient quelques mois plus tard. Il retrouve une communauté divisée et sur le point de se séparer.
lien : http://www.fan-de-cinema.com/films/alice-s-restaurant.html

- liste non exhaustive :
  • Flaming Creatures de Jack Smith(1963)

  • The flower thief de Ron Rice (1963)

  • Hallelujah the hills (hallelujah les collines) d'Adolfas Mekas

  • A Hard Day's Night (quatre garçons dans le vent) de Richard Lester (1964) (GB)

  • The queen of Shaba meets the Atom Man de Ron Rice (1964)

  • The brig de Jonas Mekas (1964)

  • Scorpio Rising [court-métrage] de Kenneth Anger (1964)

  • Sins of the Fleshapoids [court-métrage] de Mike Kuchar (1964)

  • Help ! (au secours !) de Richard Lester (1965) (GB)

  • Echoes of Silence dePeter Emmanuel Goldman (1965)

  • De Minder gelukkige terugkeer van Joszef Katus naar het land vanRembrandt ou Joszef Katus, provo (le retour malheureux de Joszef Katus au pays de Rembrandt) de Wim Verstappen (Hollande) (1966)

  • Who's Crazy ? (la clef des champs) de Tom White et Allan Zion (USA/Belgique) (1966)

  • Chelsea Girl d'Andy Warhol (1966)

  • Chappaqua de Conrad Rooks (USA/FR) (1966)

  • Inauguration of the Pleasure Dome, « LSD Version » [court-métrage] de Kenneth Anger (1966)

  • The Milbrook Report de Jonas Mekas (1966)

  • Number Four [court-métrage] de Yoko Ono (1966)

  • The Illiac Passion de Gregory Makopoulos (1966)

  • Relativy [court-métrage] d'Ed Emshwiller (1966)

  • She Was a Hippy Vampire ou The Wild World of Batwoman de Jerry Warren (1966)

  • Hallucination Generation D'Edward Mann (1966)

  • LSD I Hate You ou Movie Star American Style d'Albert Zugsmith (1966)

  • The Wild Angels (les anges sauvages) de Roger Corman (1966)

  • Heads and Tails ou Heads and Tales [court-métrage] de Francis Conrad (USA/Fr) (1966)

  • Day Tripper [court-métrage] d'Etienne O'Leary (Fr) (1966)

    )Anémone de Philippe Garrel (Fr) (1966)

  • Happening [court-métrage] d'Alain Mirrouze (Fr) (1966)

  • Fusees [court-métrage] de Carolee Schneemann (1967)

  • European Diary de Taylor Mead (1967)

  • The Bed (le lit) [court-métrage] de James Broughton (1967)

  • Peace Mandala [court-métrage] de Paul Sharitz (1967)

  • David Holzman's Diary (le journal intime de David Holzman) de Jim McBride (1967)

  • The Trip (le voyage) de Roger Corman (1967)

  • The Born Losers (le credo de la violence) de T.C.Frank, alias Tom Laughlin (1967)

  • Monterey Pop de Don Alan Pennebaker (1967)

  • The Love-Ins d'Arthur Dreifuss (1967)

  • The Weird World of LSD de Robert Ground (1967)

  • Hippie Hollywood : The Acid-Blasting Freaks ou Mondo Hollywood de Robert Carl Cohen (1967)

  • Depraved ! D'Andy Milligan (1967)

  • The Hippie Revolt d'Edgard Beatty (1967)

  • Magical Mystery Tour des Beatles (GB) (1967)

  • Il sesso degli angeli (le sexe des anges) d'Ugo Liberatore (It/Youg) (1967)

  • Acid (Delirio dei sensi) de Giuseppe Scotese (It) (1967)

  • Se l'inconscio ribella [court-métrage] d'Alfredo Leonardi (It) (1967)

  • Besöket [court-métrage] d'Ake Arenhill (Suède) (1967)

  • Tapp-und-Tast Kino [« film d'action »] de Valie Export (Autriche) (1967)

  • Les souffrances d'un œuf meurtri [court-métrage] de Roland Lethem (Belg) (1967)

  • Les Caméléons de Patrick Hella (Belg) (1967)

  • Homeo ou Going Home [court-métrage] d'Étienne O'Leary (Fr) (1967)

  • Krylon [court-métrage] de Michel Auder (Fr) (1967)

  • L'État normal de J-J.Lebel et Guy Job (Fr) (1967)

  • 1967 ou Suspense [court-métrage] de René Reffet (Fr) (1967)

  • Psychedelic [court-métrage] de Pierre Clémenti (Fr) (1967)

  • Visa de censure [1e version, court-métrage] de Pierre Clémenti (Fr) (1967)

  • Marie pour mémoire de Philippe Garrel (Fr) (1967)

  • Eden Miseria [court-métrage] de Jacques Baratier (Fr) (1967)

  • Wild In The Street (les troupes de la colère) de Barry Shear (1968)

  • Candy de Christian Marquand (1968)

  • I Love You, Alice B. Toklas (le baiser papillon) de Hy Averback (1968)

  • Sex Shuffle de Ron Scott (1968)

  • Seeds (comment les refroidir) d'Andy Milligan (1968)

  • Mantis In Lace de William Rostler (1968)

  • Psych-Out de Richard Rush (1968)

  • Flesh de Paul Morrissey (1968)

  • Image, Flesh and Voice d'Ed Emshwiller (1968)

  • One P.M. De Don Alan Penne Baker (1968)

  • Yippie [court-métrage] du « collectif cinématographique yippie » (1968)

  • Yellow Submarine de George Dunning (GB)

  • One + One ou Sympathy for the Devil de J-L.Godard (GB)

  • Farewell Cream de Tony Palmer (GB)

  • Necronomicon ou Geträumte Sünden ou Succubus de Jess Franco (RFA) (1968)

  • Ere erera baleibu icik subua aruaren... de José Antonio Sistiaga (Esp) (1968)

  • J.J and co d'Alfredo Leonardi (It) (1968)

  • Nostra signora dei Turchi (Notre-Dame des turcs) de Carmelo Bene (It) (1968)

  • Psychédélissimo ou Zoete minnespelen (amours délicieuses) de Francis Truffard, alias Francis Truffard, alias Christian Mesnil (Belg/Fr) (1968)

  • Hippy Hippy Sex ou Le Monstre du soleil d'Armand Lefert (Belg) (1968)

  • Living Theatre, théâtre libre [court-métrage] de Manu Simon (Belg) (1968)

  • La Fée sanguinaire [court-métrage] de Roland Lethem (Belg) (1968)

  • Memento [court-métrage] de Philippe Bordier (Fr) (1968)

  • Satan bouche en coin [court-métrage de J-P.Bouyxou et Raphaël-G. Marongui (Fr) (1968)

  • One More Time [court-métrage]de Daniel Pommereulle (Fr) (1968)

  • La Concentration de Philippe Garel (Fr) (1968)

  • Le Révélateur de Philippe Garrel (Fr) (1968)

  • Les Idoles de Marc'O (Fr) (1968)

  • Le Joueur de quilles de J-P.Lajournade (Fr) (1968)

  • Acéphale de Patrick Deval (Fr) (1968)

  • Détruisez-vous de Serge Bard (Fr) (1968)

  • Chromo Sud [court-métrage d'Etienne O'Leary (Fr) (1968)

  • Lune X [court-métrage] de Michel Auder (Fr) (1968)

  • Easy Rider de Denis Hopper (1969)

  • Paradise Now de Sheldon Rachlin (USA/RFA/Belg) (1969)

  • The Guru (le gourou) de James Ivory (1969)

  • Midnight Cowboy (Macadam Cowboy) de Jonh Schesinger (1969)

  • Alice's Restaurant d'Arthur Penn (1969)

  • Invocation Of My Demon Brother [court-métrage] de Kenneth Anger (1969)

  • Alice in Acidland de John Donne (1969)

  • Berkeley [court-métrage] de Patrick Reynols (1969)

  • Pussycat, Pussycat, I Love You de Rod Amateau (USA/GB/It) (1969)

  • Be Glad for the Song Has no Ending de Peter Neal (GB) (1969)

  • Fly [court-métrage] de Yoko Ono (GB) (1969)

  • Self Portrait [court-métrage] de John Lennon (GB) (1969)

  • Take Me [court-métrage] de Stefen Dwoskin (GB) (1969)

  • Sodoma d'Otto Muehl (Autriche) (1969)

  • Frankestein cum cannabis [court-métrage] de Niko Paape (Hollande) (1969)

  • More de Barbet Schroeder (Lux) (1969)

  • Bhakti de Maurice Béjart (Belg) (1969)

  • Le Sexe enragé [court-métrage] de Roland Lethem (Belg) (1969)

  • La Tête froide [court-métrage] de Patrick Hella (Belg) (1969)

  • Amore e rabbia (La Contestation), sketch de Bernardo Bertolucci [Agonia (l'agonie)] (It/Fr) (1969)

  • Graphyty [court-métrage] de J-P.Bouyxou (Fr) (1969)

  • Vite [court-métrage] de Daniel Pommereulle (Fr) (1969)

  • Les chemins de Kathmandou d'André Cayatte (Fr) (1969)

  • Le Lit de la vierge de Philippe Garel (Fr) (1969)

  • Le cinématographe de Michel Baulez (Fr) (1969)

  • Cinéma, cinéma [court-métrage] de J-P.Lajournade (Fr) (1969)

  • Woodstock de Michael Wadleight (1970)

  • Gimme Shelter (Gimme Shelter, l'âge d'or) de D. et A. Maysles et Charlotte Zwerin (1970)

  • Jimi Plays Berkeley de Peter Pilafian (1970)

  • Cleopatra de Michel Auder (1970)

  • Trash de Paul Morrissey (1970)

  • Oh ! Calcutta ! De Sheldon Rachlin (1970)

  • Joe (Joe... c'est « aussi » l'Amérique) de John G. Avildsen (1970)

  • Zabriskie Point de Michelangelo Antonioni (1970)

  • Lions Love d'Agnès Barda (1970)

  • No Blade of Grass (Terre brûlée) de Cornel Wilde (1970)

  • Billy Jack de T.C.Franck, alias Tom Laughlin (1970)

  • The Stawberry Statement (des fraises et du sang) de Stuart Hagman (1970)

  • Crimes of the Future de David Cronenberg (Canada) (1970)

  • Sel Zoku ou Sex Jack de Koji Wakamatsu (Japon) (1970)

  • Let It Be (laissez-courir) de Michael Lindsay Hogg (GB) (1970)

  • Apotheosis [court-métrage] de John Lennon (GB) (1970)

  • Performance de Donald Cammel et Nicolas Roeg (GB) (1970)

  • Barbareveuse [court-métrage] de Robert Short (GB) (1970)

  • Eikka Katappa de Werner Schroeter (RFA)

  • Stille dage i Clichy (Jours Tranquilles à Clichy) de Jens Jörgen Thorsen (Dan) (1970)

  • Necropolis de Franco Brocani (It) (1970)

  • Vent d'est / Vento dell'est / Ostwind du groupe Dziga Vertov (J-C.Godart, J-P.Gorin, G.Martin) (Fr/It/RFA) (1970)

  • La fin des Pyrénées de J-P.Lajournade (Fr) (1970)

  • Un film [court-métrage] de Sylvina Boissonas (Fr) (1970)

  • Le Pain quotidien [court-métrage] de Ph.Bordier (Fr) (1970)

  • Amougies (1e partie : Music Power, 2e partie : European Music Revolution) de J. Laperrousaz et J-N Roy (Fr) (1970)

  • Free Jazz : Sun Ra [court-métrage] de J-M. Meurice (Fr) (1970)

  • Jupiter de J-P. Prévost (Fr) (1970)

  • 200 Motels de Franck Zappa et Tony Palmer (1971)

  • Medicine Ball Caravan ou We Have Come for Our Daughters (la caravane d'amour) de F. Reichenbach (1971)

  • Eat the document de Don Alan Pennebaker et Bob Dylan (1971)

  • Celebration at Big Sur de Bair Bryant et Johanna Demetrakas (1971)

  • Breathing Together : Revolution of Electric Family de Morlay Markson (1971)

  • Taking Off de Milos Forman (1971)

  • Panic in Needle Park (panique à Needle Park) de Jerry Shtatzberg (1971)

  • Vanishing Point (Point limite zéro) de R.C.Sarafian (1971)

  • Two-Lane Blacktrop (Macadam à deux voies) de Monte Hellman (1971)

  • Brute Corps (Le Sexe sauvage) de Jerry Jameson (1971)

  • I Drink Your Blood de Jerry Gross (1971)

  • Zachariah de George Englund (1971)

  • Injun Fender (Fender l'indien) de Robert Cordier (1971)

  • Pink Narcissus d'Anonymous, alias Jim Bidgoog (1971)

  • Manson de Lawrence Merrick et Robert Hendrickson (1971)

  • Raga de Howard Worth

  • Pictures of an Exhibition ou Emerson, Lake And Palmer's Pictures of an Exhibition (tableaux d'une exposition) de Nicolas Ferguson (GB) (1971)

  • Glastonburry Fayre de Peter Neal (GB) (1971)

  • Mad dogs ansd Englishmen ou Joe Cocker : Mad Dogs and Englishmen de Pierre Adidge (GB) (1971)

  • Do You Love my darling ? [court-métrage] inconnu (GB) (1971)

  • Black Pudding [court-métrage] de Nancy Edell (GB) (1971)

  • Der Tod der Maria Malibran (la mort de Maria Malibran) de Werner Schroeter (RFA) (1971)

  • Skoeve dage i Thy / Stoned Days in Thy de Kjeld Ammundsen, Gregers Nielsen, Ebbe Preisler, Finn Broby, Dino Raymond Hansen, Teit Jorgensen (Dan) (1971)

  • W.R. Mysterije Organizma (W.R. : les mystères de l'organisme) de Dusan Markavejev (Youg) (1971)

  • Esquizo de Ricardo Bofill (Esp) (1971)

  • Sho osuteyo, machi nideyo (jetons les livres, sortons dans la rue) de Shuji Terayma (Japon) (1971)

  • La Salamandre d'Alain Tanner (Suisse)

  • Le Frisson des vampires de Jean Rollin (Fr) (1971)

  • Le sang de J-D Pollet (Fr) (1971)

  • Le Grand départ de Martial Raysse (Fr) (1971)

  • Les yeux de maman sont des étoiles de Jacques Robiolles (Fr) (1971)

  • Absences répétées de Guy Gilles (Fr) (1971)

  • La Vie facile de Francis Warrin (Fr) (1971)

  • Les Pink Floyd à Pompéi ou Pink Floyd [téléfilm exploité en salle] d'Adrien Maben (Fr/Belg/RFA) (1971)

  • Vinyl [court-métrage] de P-H Mathis (Fr) (1971)

  • Êtes-vous malade ? [court-métrage] de Philippe Bordier (Fr) (1971)

  • Un autre monde de Michel Baulez (Fr) (1971)

  • Les rendez-vous en forêt d'Alain Fleisher (Fr) (1971)










Publié dans culture : son art

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance email gratuit 18/04/2017 13:48

Merci pour ce magnifique partage !!! bonne continuation

voyance par mail 03/11/2015 15:19

Je vous remercie énormément pour toutes vos propositions sur ce site. Vos partages sont très intéressants et fort enrichissants. Félicitations à vous.

voyance mail gratuite 21/03/2015 10:36

Je suis vraiment fier de vous découvrir, votre blog est vraiment super ! J’aime bien son interface, et j’ai trop adoré le contenu aussi. Surtout continuez ainsi !

voyance gratuitement 28/11/2013 10:46

Je veux juste que vous sachiez que ce blog va vraiment m'aider à élargir mes connaissances. Merci