les voyages orientaux

Publié le par génération hippie

Le départ pour les pays orientaux, notamment l'Inde, est le grand rêve des hippies. Et comme ils croivent en leurs rêves, ils sont des milliers à partir pour le Goa, la région hindoue qui devient leur repère, "la Mecque des hippies". Comme dans la capitale du monde musulman, c'est un véritable pélerinage qui a lieu vers là-bas à partir de 1969. Certains y ont été de passages, d'autres y ont établis des communautés qui sont aujourd'hui pour la plupart dissoutes, bien que quelques refuges hippies existent encore dans cette région paradisiaque.

Pourquoi partir là-bas ? Pour l'exode, tout d'abord. La fuite du monde occidental, du confort et de la facilité. Une remise en question totale. Et ensuite pour la découverte d'un ailleurs où la sexualité est libre, le hashish autorisé, la religion pacifique, il y a de la spirualité dans chaque lieu, et la liberté est totale (nudité par exemple). Le paradis des hippies. Installé là-bas, le credo était simple : nature, simplicité, fête et drogues.

Le milieu des années 1970 apporte les drogues chimiques, l'opium et l'héroïne notamment. Deux drogues beaucoup plus addictives que le simple hashish, ou même le LSD, et plus dangereuses. Un cercle vicieux s'installe dans la paix des hippies émigrés, d'ailleurs de moins en moins bien vu par la population qui connaît les méfaits des drogues dures et n'apprécie pas sa vente libre. Les années 80 portent un coup fatal à la région paradisiaque des hippies, le Goa, avec l'installation d'une station balnéaire.

hippy_goa_1969.jpgGoa découvert par les hippies en 1969

hippy_goa_1970.jpgcommunauté hippie réunie sur une plage de Goa (1970)

Commenter cet article

voyance gratuite 21/01/2016 13:54

Je trouve votre site hyper génial, je vous souhaite pleins de succès car vous le méritez, bonne continuation et encore bravo pour ce superbe site !