la musique psychédélique

Publié le par génération hippie

Rock Psychédélique :

Le premier "rock psychédélique" semble appartenir au groupe 13th Floor Elevator, un groupe texan implanté en Californie et composé de Roky Erickson au chant et à la guitare ( ex membre du groupe The Spades d’Austin ), de Ronnie Leatherman à la basse et John Ike Walton à la batterie, de Stacey Sutherland à la guitare et de l’inimitable Tommy Hall à la cruche électrique ( electric jug en anglais), improbable instrument qui contribuait pour beaucoup au son original du groupe.

En effet, ils sont les premiers à utiliser ce terme de "psychedelic sound" dans le nom de leur premier album :"The psychedelic sounds of The 13th Floor Elevators" :
13th-floor.jpg
Le son d'un album :
Sur les bases d’un rythmic & blues sauvage, le groupe développe des guitares acides et envoûtantes, notamment avec l’aide de la reverb (on dirait des sortes de guitares surf spectrales), pendant que la cruche (qui donne un son quelque part entre l’eau qui bout et une flûte) donne un effet constant de remous lysergique, vaudou et rigolo à la fois. Et puis il y a bien sûr la voix soprano de Roky Erickson, qui, comme dans un état second et entre deux hurlements, chante littéralement l’aventure psychédélique. Les notes de pochette présente la philosophie du groupe (du moins celle de Tommy Hall, son principal instigateur) : l’homme est aliéné par une connaissance de la réalité purement pratique et matérielle, et doit réorganiser toute sa connaissance pour accéder à une sorte de « pureté mentale ». Le côté subversif du groupe ne provient pas d’une volonté de choquer, mais dans sa foi absolue (et peut-être aveugle) en ses convictions. « Le nouvel homme voit l’ancien homme (sous-entendu l’homme aliéné) comme l’ancien homme voit le singe », peut-on lire par exemple.


Kingdom Of Heaven

Définition de wikipedia :
"Le rock psychédélique est un genre musical apparu au milieu des années 1960, inspiré par l'usage de drogues hallucinogènes et notamment du LSD (acid rock). Ce genre est caractérisé par une construction rythmique peu complexe et hypnotique, des mélodies répétitives et pénétrantes, des solos instrumentaux longs et tortueux, modelés d'effets sonores tels que la wah-wah et la distorsion, le tout dans des morceaux généralement assez longs. [...] une des deux branches musicales majeures du psychédélisme"

Autres artistes de rock psychédélique :
- Grateful Dead : fusion entre rock, folk, blues, bluegrass, jazz, mix entre studio et live et très grande part à l'improvision, ce qui a pour but de provoquer l'hallucination. Ils vivent en direct Summer Of Love et Woodstock
logo-grateful-dead.jpglogo du groupe s'intitulant Lighting bolt skull ou Steal Your Face
(nom de l'album sur lequel il est représenté la première fois)
et réalisé par Owsley "Bear" Stanley et Bob Thomas

Dark Star (1967)

The Other One (1967)

- Jefferson Airplane : groupe légèrement antérieur aux Grateful Dead : créé à San Francisco en 1965.
jefferson-airplane.jpg

clip de "White Rabbit" (inspiré par le LSD, les champignons hallucinogènes, le Boléro de Ravel et Alice au Pays des Merveilles de Disney) (1967)
Somebody To Love (1967)


- Franck Zappa : avec son album Freak out ! de 1966

More trouble every Day (1973)


- Pink Floyd : en Grande-Bretagne, plus tardivement. The Pipper at the Gates of Dawn, leur premier album qui date de 1967, est composé par Syd Barett, précursseur du psychédélisme, Eric Burdon des The Animals, The Who, les Beatles et les Rolling Stones qui y ont tous mis un accent psychédélique.

influences :
- influences chez Jimi Hendrix, les Doors et les Tempations
- chez Led Zeppelin : groupe anglais qui va vers le hard-rock mais l'influence du rock psychédélique très reconnaissable dans certains morceaux malgré l'insertion d'interludes très spéciaux :

Dazed and Confused (1969)


- chez les Beatles avec les compositions de George Hamilton (le membre du groupe le plus "psychédélique") :

I am the Walrus (in Magycal Mystery Tour, 1967)


- chez les Rolling Stones : un album psychédélique : Their Satanic Majesties Request (1967) :

Citadel (1967)

She's A Rainbow (1967)
- chez le rock progressif (Yes, Pink Floyd futur...)






POP psychédélique :

Deuxième courant musical de ce grand phénomène assimilé aux hippies qu'est le psychédélisme, celui-ci est plutôt d'origine brittanique. Les chansons, pourtant psychédéliques par ce collage sonore si particulier, restent de structure classique avec une durée (normale) de quelques minutes (à l'inverse du rock du même courant dont un seul morceau pouvait durer plus de la moitié d'un concert). Pour effectuer ces collages, les musiciens jouaient un nombre phénomale d'instrument originaux et exotiques (ils provenaient surtout d'Orient), y ajoutant des bruitages et des bandes magnétiques jouées à l'envers.

Les artistes :
- les Beatles :











Publié dans culture : son art

Commenter cet article

voyance par mail gratuit 18/04/2017 13:08

Félicitations pour un très beau site

voyance gratuitement 03/11/2015 15:24

C'est avec plaisir que je regarde votre site ; il est formidable .j'ai bientôt quatre vingt printemps et je passe du temps vraiment très agréable à lire vos jolis partages .Continuez ainsi et encore merci.